logo

2017 – le bilan : une année sous le signe du mouvement

2017 une année en mouvement

L’année 2017 vient de s’écouler, comme chaque année c’est le moment idéal pour faire un bilan, qu’il soit personnel ou professionnel. Dans mon métier, les deux sont étroitement liés. En effet, j’ai fait le choix du métier-passion, et je n’ai pas vraiment l’impression de travailler, mais plutôt d’investir au quotidien pour soutenir mes valeurs.

Cette année, j’aurai passé plus de 8 mois sur les routes du monde, pour photographier, filmer et réaliser des émissions radio sur les thèmes qui me tiennent à cœur ; l’écologie, la solidarité, et le développement personnel.

Voici donc le bilan de cette année, 2017 : une année en mouvement.

 

Janvier 

L’année commence en Birmanie au lac Inlé, où je décide de vivre au rythme des pêcheurs, avec l’envie de mieux comprendre leur mode de vie, et pourquoi sont-ils devenus célèbre dans cette région du monde (ce travail a été soutenu par mon partenaire PNY).

Ensuite, direction le Cambodge pour l’agence de voyages CroisiEurope qui m’a permis de réaliser cette vidéo sur le fleuve Mékong. Lors de mes déplacements professionnels, j’en profite toujours pour prendre le temps de m’immerger dans les régions que je visite, prendre des images, faire des reportages et créer des émissions radio sur le thème du voyage « Regard’Ailleurs ». Ayant passé plusieurs semaines à Siem Reap, j’en profite pour faire une série d’émissions avec l’Ecole Francaise d’Extrême Orient sur le peuple Khmer et l’histoire des temples d’Angkor.

Février

Je m’envole pour le Sri Lanka. Une seconde agence qui m’envoie réaliser des images aériennes de baleines à bord d’un catamaran. Ayant obtenu une licence de télé-pilotage de drone, je me suis passionné pour ce nouvel outil qui permet d’obtenir de merveilleuses prises de vue.

Durant un mois je découvre le pays, ses montagnes, ses plages et ses îles environnantes pour y photographier la faune, la flore et les littoraux, mais également afin d’ouvrir un nouveau circuit au nord de l’île, du coté de Jaffna. Ce travail aura permis à l’agence Tokela de réaliser un site internet pour l’agence SailLanka 

Mars 

Je travaille en collaboration avec le magazine Kaizen, et je passe deux mois à réaliser des émissions radio sur le thème de l’éducation. A bord de mon van, je fais un tour de France pour partir à la rencontre d’écoles alternatives, de réalisateurs, d’écrivains ou toute autre personne en lien avec l’éducation. Un projet qui a du sens, puisque ce thème me tient particulièrement à cœur.

Les émissions sont disponibles sur mon site, celui du magazine Kaizen et diffusées sur la bande FM.

 

Avril 

Ce mois-ci est un mois dédié au montage. J’enregistre et réalise différentes émissions radio qui seront diffusées sur plus de 80 radios indépendantes sur le territoire. Le travail de reporter-radio occupe régulièrement plusieurs semaines de mon année pour rencontrer des personnes inspirantes, pour leur donner la parole. S’ensuit un travail de post-production et de diffusion en radio. Certaines des émissions produites sont diffusées sur un site dédié que vous pouvez découvrir ici.

L’émission Regard’Ailleurs aborde le thème du voyage et de la solidarité

L’émission Kaizen est réalisée en partenariat avec le magazine du même nom.

En avril j’ai également rejoint le collectif  Art Photo Limited qui me représente en galerie et sur un site de vente en ligne.

 

Mai 

Au mois de mai, je pars à la rencontre d’autres écoles alternatives. Pour l’occasion, je voyage avec la musicienne Marie Kala, afin de réaliser ensemble des interviews. J’en profite pour découvrir le « festival du Chamanisme » en Charente, où je prends le temps de recueillir les témoignages de différents chamans, guérisseurs, marabouts, hommes médecines… sur leurs pratiques et la relation entre les peuples premiers et la planète. Ces temps d’échanges sont toujours pour moi l’occasion d’apprendre, ils tiennent une place centrale dans mon métier.

Juin 

Je m’envole pour la Russie où je passe un mois entre Moscow et Saint-Petersbourg. Durant ce séjour, je réalise cette vidéo, où j’ai eu la chance de naviguer sur le fleuve Volga. Ce troisième voyage en Russie est pour moi l’occasion de rendre visite à certains amis russes, que j’avais pu rencontrer sur le festival photo de Uglish, où j’intervenais également en 2016 pour mon partenaire Manfrotto, qui réunit de nombreux passionnés de photographie et de réalisation.

Juillet 

Ce mois-ci, je retrouve une amie en Croatie dans le cadre d’un reportage photo à Dubrovnik, avant de m’envoler pour Copenhague, dans le but de réaliser une autre vidéo, toujours pour l’agence CroisiEurope.

Août 

Il est toujours agréable de profiter du soleil du mois d’août en France. Je reste donc pour travailler sur mes émissions radio, et j’en profite pour valoriser l’exposition photo « éclats de joie » qui accompagne la sortie du livre portant le même nom. Ce livre est né de ma rencontre avec la poète Stéphanie Machto, qui a su accompagner mes images de son inspiration.

L’exposition sera diffusée au festival Curieux Voyageur à St-Etienne, et sur l’un des remparts de la Ville de Dax, dans les Landes.

 

Septembre 

Direction le Kirghizistan,un incroyable voyage pour l’association Rencontre au Bout du Monde, une agence de voyages solidaires et responsables, membre du réseau de l’ATES. (Agence pour un Tourisme Équitable et Solidaire). Durant un mois j’y ai suivi une famille de voyageurs, afin de réaliser une série d’images pour le compte de l’association.

 

Octobre

Je profite de mon retour en France pour me rendre jusqu’au festival du Grand Bivouac, afin de signer mon livre « Eclats de joie » aux côtés d’Olivier Follmi, un photographe admirable dont le travail ne cesse de m’inspirer depuis mon adolescence, et qui m’a fait l’honneur de signer la préface de l’ouvrage.

Au cours de ces quatre jours de festival, j’enregistre des émissions radio sur le thème du voyage avec des réalisateurs, des écrivains, des photographes et des voyageurs de tous horizons.

 

De retour en Alsace, ma région d’origine, je réalise une vidéo pour l’école Mathias Grunwald de Colmar. Cette école alternative enseigne la pédagogie Steiner. Durant deux semaines, je me suis immergé au sein de l’école pour suivre les différentes activités des enfants. Le thème de l’éducation m’a passionné. Si la pédagogie Steiner vous intéresse, voici l’interview de l’un des profs de l’école.

 

Novembre

Me voilà au Vietnam pour un mois, dans le but d’un reportage sur le delta du Mékong. Je profite de ce voyage pour retourner dans les montagnes du nord et retrouver les personnes qui ont posé sous ma caméra et qui ont été publiées dans le livre « éclats de joies » afin de leur faire cadeau de l’ouvrage.

Le regard émerveillé de cette petite fille lorsqu’elle s’est vue en couverture du livre valait chaque kilomètre parcouru pour la retrouver.

 

Décembre

Voilà que je termine l’année par un doux mois en France. J’en profite pour présenter une exposition au festival Présence Photographie, où j’interviens dans le cadre d’une conférence sur le métier de photographe-voyageur.

Ce mois aura aussi permis de mettre à jour le site de l’association Regard’Ailleurs que j’ai le bonheur de présider. Grâce à cette association, une partie de mes droits d’auteurs ont pu venir en aide aux enfants de Bantar Gebang.

Un autre projet se concrétise puisqu’en cette fin d’année, mes images sont diffusées par Médecin Sans Frontière, pour leurs cartes de vœux.

La fin de l’année 2017 s’achève également avec une nouvelle collaboration, en embauchant Flora, rédactrice et chargée de communication. Elle vous contera bientôt des histoires et des anecdotes liés à mes nombreux voyages et mes projets photographiques autour du monde.


2017 aura été sous le signe du mouvement et mes nombreux déplacements n’ont fait que renforcer mon amour pour la photographie, la réalisation et les reportages. L’image et le son sont les vecteurs de mes valeurs et je prends toujours autant de plaisir à exercer ce métier. J’entame donc l’année qui vient avec la même passion, le même engouement pour voyager, toujours en quête d’authenticité et de rencontres. 

Je vous souhaite aussi pour 2018 d’ouvrir votre cœur au mouvement et aux rencontres, car c’est dans le regard de l’autre que l’on se rencontre soi-même. 

 

 

 

  • Share

2 Responses

  1. Une année bien remplie. Quelle énergie. Il ne reste qu’a prévoir un petit reportage au pays du nougat et des lavandes fin Juin .. Bonne année.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *