logo

Prises de vues aériennes

Adolescent, je me souviens de ce très beau livre “La Terre vue du ciel” avec les photographies de Yann Arthus Bertrand. Ce livre m’avait à l’époque fait rêver, et apprécier les beautés de la planète sous un angle nouveau. Mais la réalisation de ce genre d’images me paraissait complètement inaccessible.

Depuis quelques années, les photographies aériennes se multiplient sur nos écrans et dans la presse. Réaliser des prises de vues aériennes permet un suivi rapproché de quelques mètres du sol à plusieurs dizaines. On peut également tourner autour d’un sujet ou d’un bâtiment pour le saisir sous des angles de vues qu’on ne voit pas du sol.

Alexandre Sattler

Aujourd’hui, l’évolution technologique rend accessible ces prises de vues grâce aux drones et à leur télé-pilote.

Les drones sont des engins volants, de tailles et de poids variables, de quelques grammes à plusieurs kilos. Ils sont actuellement utilisés pour filmer et photographierinspecter des ouvrages d’art ou des chantiers, analyser les rendements des cultures agricoles, modéliser en 3D des bâtiments et des surfaces… Les possibilités offertes par leur utilisation sont innombrables !

Mais le pilotage de ces engins n’est pas anodin et la réglementation est stricte ; en France, pour avoir le droit d’exercer cette activité, le télé-pilote doit effectuer une formation, faire homologuer son appareil et obtenir un diplôme délivré par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

Je me suis donc décidé à suivre la formation et j’ai obtenu le diplôme nécessaire à la bonne pratique de prises de vues aériennes pour pouvoir proposer dans mon travail photographique des images “vues du ciel”. Cliquer sur ce lien pour découvrir une vidéo.

Alexandre Sattler-3

https://www.gaia-images.comdrone/

 

 

 

  • Share

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *